Page d'accueil du Tennis CLUB de ROZIERACCUEIL Faire une recherche sur le site Faire une recherche S'inscrire à la newsletter du tennis clubNewsletter du site Livre d'or du tennis club de RozierLivre d'or du site
Le tennis et la filière arbitre
Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte Recommandez le site Imprimez la page
 Retour au sommaire sur l'arbitrage

 Filière arbitre :

Les arbitres sont les officiels qui sont chargés de la gestion des parties sur le court ; ils sont chargés de faire appliquer le règlement (règles du jeu et réglementation spécifique à l'épreuve).

Les arbitres peuvent avoir plusieurs fonctions : un même officiel peut exercer tous les types de fonctions d'arbitres selon le niveau de la compétition et les besoins.

> Arbitre de chaise : il est seul chargé de la police générale du court pendant la partie et prend ses décisions en s'appuyant sur le règlement et les procédures d'arbitrage ; l'arbitre de chaise est assis sur une chaise en hauteur, au niveau du filet et a autorité final pour tout ce qui concerne la matérialité des faits (exemple : balle bonne ou faute).

Les missions de l'arbitre de chaise sont :

> Il s'assure que le court est jouable et conforme au règlement avant le début de la partie (il vérifie la hauteur du filet par exemple) ; il pourra suspendre une partie en cours s'il estime que l'état du court se détériore ou devient dangereux, il devra alors prévenir le juge-arbitre ;

> Il vérifie la tenue vestimentaire des joueurs ;

> Il procède au tirage au sort qui déterminera qui servira en premier ;

> Au début de la partie, il accorde au joueur un échauffement de 5 minutes.

> Il annonce à haute voix les fautes et les points, après chaque jeu, les jeux et les manches ;

> Il inscrit les points et les jeux gagnés sur la feuille d'arbitrage.

> Il veille à la bonne tenue des joueurs sur le court, il sanctionne les mauvais comportements en utilisant le Code de Conduite si nécessaire (il s'assure en particulier qu'un joueur ne reçoive aucun conseil au cours d'une partie individuelle) ;

> Il procède aux changements de balles en cours de partie lorsque cela est prévu ;

> L'arbitre peut être aidé de juges de ligne pour juger les balles (voir ci-dessous)

> Juge de ligne ou de filet : placé sur le court, assis ou debout, en face d'une ligne ou auprès du filet, le juge de ligne assiste l'arbitre de chaise pour juger si les balles sont bonnes ou fautes.

Le juge de ligne est responsable d'annoncer les balles sur la ligne sur laquelle il a été affecté et uniquement celle-ci ; Les lignes possibles sont :

> Ligne de "fond" (le juge de ligne placé sur cette ligne est également chargé d'annoncer les fautes de pied)

> Ligne de "service" (un seul juge de ligne se déplace de par et d'autre du filet en suivant les alternances au service)

> Ligne "longues" :

- Longue Intérieure (ou rapprochée) : c'est la ligne perpendiculaire au filet, sur le côté du court, qui est la plus proche de la chaise d'arbitre - Longue Extérieure (ou éloignée) : c'est la ligne perpendiculaire au filet, sur le côté du court, qui est la plus éloignée de la chaise d'arbitre - Médiane : délimite au centre du court, le carré de service (cette ligne ne sert que pour le service)

Juge de filet : assis au bout du filet, le juge de filet annonce les balles qui touchent le filet au service

Une partie peut se disputer avec ou sans juges de ligne ; lorsqu'il y en a, leur nombre peut varier en fonction de l'importance de la compétition (entre 1 et 10 par partie simultanément).

Il existe plusieurs niveaux de qualifications qui sont indépendants de la fonction (arbitre de chaise ou juge de ligne) que pourront avoir ces officiels sur les compétitions. En d'autres termes, même si la fonction d'arbitre de chaise représente une responsabilité supérieure qui nécessite de posséder des compétences plus importantes, certaines compétitions de haut niveau font appel à des arbitres de qualification élevée pour assurer la fonction de juge de ligne.

Les niveaux de qualification sont donc :

Le jeune arbitre (AJ) : réservée pour les jeunes licenciés âgés de 9 à 12 ans, cette qualification limite la compétence du jeune arbitre aux compétitions de jeunes.

Arbitre niveau 1 (A1) : compétent pour arbitrer sur la chaise des parties opposant des joueurs de 3ème série et au-dessous ; l'arbitre A1 peut exercer la fonction de juge de ligne sur des tournois internationaux professionnels en fonction de ses performances.

Arbitre niveau 2 (A2) : compétent pour arbitrer des joueurs de 2ème série et au-dessous ; l'arbitre A2 est un arbitre possédant une plus grande expérience et dont l'activité minimum annuelle est de 20 parties arbitrées sur la chaise.

Arbitre niveau 3 (A3) : cette qualification correspond au plus haut niveau national ; l'arbitre A3 est compétent pour arbitrer sur toutes les compétitions nationales homologuées par la FFT.

Arbitre International : les qualifications d'arbitre international ne sont pas délivrées par la FFT mais par la Fédération Internationale de Tennis (ITF) ; les candidats potentiels aux examens internationaux sont présentés par la FFT, parmi les arbitres A3 ayant une activité conséquentes et bénéficiant de bonnes évaluations.

Retour haut de page

 Filière juge-arbitre :

> Les juges-arbitres sont chargés de la gestion sportive des compétitions, ils ne sont pas sur le court, bien qu'ils puissent y être appelés pour y régler un litige.

Le juge-arbitre est chargé de faire appliquer, sur l'ensemble de la compétition qu'il gère, les règles du jeu et les règlements sportifs, notamment ceux ayant rapport avec la méthode d'établissement des tableaux pour ce qui est des compétitions individuelles.

Le juge-arbitre a autorité finale en matière de règlement, il pourra changer la décision d'un arbitre de chaise s'il estime que ce dernier a mal appliqué le règlement.

Il existe deux " familles " de juges-arbitres : ceux qui sont chargés de la gestion des compétitions individuelles et ceux chargés des compétitions par équipes.

> Juge-arbitre de compétition individuelle (JAT), chargé de la gestion sportive de ce que l'on appelle le plus souvent un "tournoi", le juge-arbitre aura pour principales missions :

> L'enregistrement des inscriptions des compétiteurs ;

> La confection des tableaux de progression ou des poules selon la formule choisie ;

> Il affiche les tableaux et procède à leur mise à jour progressive ;

> La programmation des parties et la convocation des joueurs ;

> La vérification des documents du compétiteur lors de son premier match (licence, certificat médical, surclassement pour les jeunes) ;

> Il affecte les courts et lance les parties ;

> Il désigne les arbitres de chaise et éventuellement les juges de ligne sur les parties ; il intervient à la demande d'un arbitre pour régler un éventuel litige lié à un point de règlement ;

> Il veille au bon déroulement des parties (il assure une présence près des courts, en particulier lorsqu'il n'y a pas d'arbitre) ;

> Il enregistre les résultats et les reporte sur l'état de résultats prévus à cet effet qu'il transmettra à la FFT.

> Il existe plusieurs niveaux de juges-arbitres de tournoi :

Juge-arbitre de tournoi, niveau 1 (JAT1) : compétent pour organiser, dans son club uniquement, tout tournoi interne et des tournois de jeunes.

Juge-arbitre de tournoi, niveau 2 (JAT2) : compétent pour organiser, sur le territoire de sa ligue, tout tournoi ou toute compétition individuelle homologuée.

Formateur régional de juges-arbitres de compétition individuelle (FJAT3) : compétent pour organiser toute compétition individuelle sur le territoire national.

> Juge-arbitre de compétitions par équipes (JAE), chargé de la direction des rencontres de championnat par équipes, ses principales missions sont :

> L'accueil sportif des équipes et les relations avec les capitaines d'équipes ;

> La vérification des installations avant la rencontre ;

> La vérification des compositions des équipes et la validité du statut des joueurs ;

> Il assurera le lancement des parties, la désignation des arbitres de chaise des différentes parties ;

> Il sera présent près des courts pour superviser le bon déroulement de la rencontre ;

> Il remplira l'état de résultats de la rencontre et y consignera les éventuels remarques des capitaines et les siennes ;

> Il transmet l'état de résultats à la ligue ou la Fédération.

> Il existe plusieurs niveaux de juges-arbitres de compétitions par équipes :

Juge-arbitre de compétition par équipes au niveau régional (JAE1) : compétent pour diriger toutes rencontre par équipes au niveau départemental ou régional.

Juge-arbitre de compétition par équipes de niveau Championnat de France (JAE2) : compétent pour diriger toutes rencontre par équipes au niveau régional ou national.

Juge-arbitre de compétition par équipes au niveau national (JAE3) : compétent pour diriger sur le territoire national toute rencontre par équipes.

* Source FFT

Retour haut de page

> Nous contacter|Plan d'accès|Plan du site|Partenaires|Annuaires|Mentions légales|    
Proposer un site - Copyright © 2007 - Tennis Club de Rozier en Donzy (42810) - Reproduction interdite - Création web